Le Gabon organise cette année, son huitième Recensement Général de la Population et des Logements 2023 (RGPL 2023) avec pour innovation, l’utilisation de tablettes lors de la collecte. Les activités de mise en œuvre de cette opération de grande envergure se poursuivent au second trimestre par :

  •  L’organisation le 7 avril 2023, d’une réunion d’information et de sensibilisation sur le RGPL avec l’ensemble des départements ministériels, organisations non gouvernementales, et les partenaires techniques et financiers ;
  • Le recrutement et la formation des agents pour la collecte de données de la cartographie censitaire générale du RGPL 2023 du 24 avril au 23 mai 2023 ;
  • L’installation le 30 juin 2023, des membres de la Commission provinciale de l’Estuaire du RGPL 2023 par Madame le Ministre de l’Économie et de la Relance, Président de la Commission Nationale du Recensement.

Organisé par le ministère de l’Economie et de la Relance, en collaboration avec la Direction générale de la statistique (DGS), avec l’appui technique de l’Institut sous régional de statistique et d’économie appliquée (ISSEA) de Yaoundé au Cameroun, ce séminaire répond à un double objectif : d’une part, de doter le système statistique national du personnel disposant des connaissances en statistiques de base appliquées à leurs secteurs respectifs, et d’autre part, de donner de bases essentielles dans le gestion des services statistiques.

Selon la directrice générale adjointe de la statistique, Rêve Itsiembou N’dossy-Mangoumba, la formation s’articulera spécifiquement autour de 5 modules, à savoir, la collecte de données et sondages, le traitement et analyse descriptive des données, l’utilisation des logiciels statistiques courant, la base de données statistiques, l’organisation d’un service statistique et des statistiques sectorielles.

A l’issue de ce séminaire, le gouvernement gabonais compte améliorer le système statistique national, via la formation de 60 agents dudit système aux techniques statistiques et par secteur, doter les entités administratives du Gabon de personnels pouvant travailler de façon autonome à la production et à la diffusion des statistiques de leurs secteurs respectifs. De même, les auditeurs des ministères sectoriels, et entreprises publiques et parapubliques, ainsi formés, seront aptes à organiser, intégrer et animer les directions centrales des études et des statistiques ou des services statistiques desdites entités.